Français vivant à l’étranger : demander un extrait de casier judiciaire

Lorsque vous êtes né en France et que vous vivez à l’étranger, il est possible que vous ayez besoin d’un extrait de votre casier judiciaire pour réaliser certaines formalités administratives. Voici comment solliciter l’envoi du bulletin n° 3 de ce document officiel si vous êtes expatrié dans un autre pays.

Qu’est-ce qu’un casier judiciaire ?

Un casier judiciaire est un dossier numérique qui concerne l’intégralité des citoyens. Au sein de ce document déclinable en 3 versions, il est possible d’accéder aux crimes et délits commis par la personne concernée. Lors de certaines formalités administratives, il est possible que divers organismes français ou étrangers sollicitent le bulletin n° 3 de ce document.

Il recense en effet les peines les plus lourdes et permet à des administrations et services spécifiques de s’assurer que leur interlocuteur ne fait pas l’objet de poursuites incompatibles avec certaines démarches qu’il pourrait entamer.

Dans quelles situations ce document peut-il m’être demandé ?

Pour diverses raisons, le bulletin n° 3 de votre casier judiciaire peut vous être demandé, en France ou dans un pays étranger :

  • vous sollicitez le renouvellement de votre visa ;
  • vous envisagez d’adopter un chien catégorisé comme étant dangereux ;
  • vous souhaitez pratiquer le tir sportif ;
  • vous souhaitez passer l’agrément d’assistante maternelle ;
  • ou vous souhaitez tout simplement rassurer un potentiel employeur.

Comment demander l’extrait n° 3 de mon casier judiciaire lorsque je vis à l’étranger ?

Si vous êtes né en France, mais que vous séjournez pour une durée limitée ou définitivement à l’étranger, les démarches pour demander un extrait de casier judiciaire sont les mêmes que celles réalisées par les personnes qui vivent en France. En ligne ou par courrier, sollicitez l’envoi de ce document pour finaliser rapidement les démarches administratives que vous avez entamées.

Demande du bulletin n° 3 en ligne

La manière la plus simple et rapide de détenir le bulletin n° 3 de votre casier judiciaire est d’en faire la demande en ligne. En complétant ce formulaire, soyez assuré de recevoir dans les jours à venir dans votre boîte aux lettres le document officiel nécessaire pour terminer les formalités engagées. Quel que soit le pays où vous séjournez, votre extrait vous sera livré dans les plus brefs délais.

Demande d’extrait de casier judiciaire par courrier

Vous pouvez aussi opter pour une demande d’extrait de casier judiciaire par voie postale. Pour cela, il vous suffit d’adresser par courrier le formulaire Cerda n° 10071*09 complété et signé au Casier judiciaire national. Pensez à préciser votre adresse à l’étranger pour que votre document vous soit envoyé.

Quand vais-je recevoir mon casier judiciaire ?

Si vous avez privilégié la demande en ligne de votre extrait de casier judiciaire, votre pli vous parviendra rapidement. En effet, quel que soit le lieu où vous vivez, les services postaux vous assurent l’envoi de votre justificatif sous quelques jours, voire quelques semaines.

Dans quelle langue me sera transmis ce document ?

Si vous vivez à l’étranger, ne vous attendez pas pour autant à recevoir votre bulletin n° 3 de casier judiciaire traduit dans la langue de votre pays. En effet, le document officiel transmis par le Casier judiciaire national est rédigé en français. Si vous séjournez dans un État non francophone, vous devrez le rendre valable à l’aide d’une traduction assermentée.

Comment traduire un casier judiciaire français lorsque je vis à l’étranger ?

Une fois votre document officiel entre les mains, vous pouvez être amené à devoir le faire traduire pour être en règle avec l’administration de votre pays d’accueil. Si tel est le cas, pensez à faire appel aux services d’un traducteur assermenté reconnu au sein de l’État où vous séjournez pour éviter toute erreur sur votre document.

Bon nombre de pays mettent régulièrement à jour la liste des traducteurs agréés sur leurs sites officiels, choisissez votre professionnelle parmi eux pour éviter des dépenses superflues et de potentielles mauvaises surprises.