Demandez votre Casier Judiciaire en 3 clics



localisation 

Localisation du lieu de naissance (étape 1/3)

 

 



En cliquant sur continuer, j’accepte les CGV du site www.casier-judiciaire.org, déclare être habilité par la loi à faire une demande de bulletin n°3 du casier judiciaire et reconnais que ce site est une société privée indépendante de l’Etat. De plus, je comprends que l'objet du site est de transmettre mes informations au CJN et en aucun cas de faire la demande à ma place. En outre, je suis libre d'effectuer mes démarches personnellement et gratuitement sur le site officiel du CJN.






Extrait de casier judiciaire

Quiconque en prenant un faux nom ou une fausse identité s’est fait délivrer un extrait du casier judiciaire d’un tiers est puni de 7.500 euros d’amende (article 781 alinéa 1 du Code de procédure pénale).
Un extrait de casier judiciaire est un document qui recense les condamnations pénales subies par un citoyen au cours de sa vie. Les extraits de casier judiciaire sont détenus par un centre de traitement situé à Nantes et rattaché au ministère de la justice. Il existe trois typologies d’extrait de casier judiciaire... En lire plus

Demande de casier judiciaire ?

Par courrier, soit en envoyant le formulaire cerfa n°10071*09 (ou un courrier libre) au Casier judiciaire national, en précisant vos nom, prénom(s), date et lieu de naissance, département ainsi que l’adresse à laquelle doit être renvoyée le document,
Par fax, en envoyant le formulaire cerfa n°10071*09 au Casier judiciaire national,
Sur place, en se présentant au Casier judiciaire national à Nantes, avec un justificatif d'identité....
Par internet en se rendant directement sur le site du casier judiciaire national : ici
En lire plus

Le bulletin n°3 - casier judiciaire 3

Le bulletin n° 3 ne peut être demandé au service du casier judiciaire national automatisé que par la personne qu'il concerne, ou son représentant légal s'il s'agit d'un mineur ou d'un majeur sous tutelle (article R.82 du Code de procédure pénale).
Il comporte les condamnations les plus graves prononcées pour :

  • - les condamnations à une peine de prison de plus de 2 ans fermes ;
  • - les condamnations à une peine de moins de 2 ans fermes si le juge a ordonné son inscription au bulletin n° 3 ;
  • - les condamnations à des interdictions, d’échéances ou incapacités prononcées sans sursis (suspension ou annulation du permis de conduire, interdiction d’émettre des chèques…)... En lire plus